Le Gouvernement du Bénin : Des textes consensuels à la CCIB.

La CCIB amorce une nouvelle ère à travers une ligne de conduite adoptée et impulsée par l’Administrateur Provisoire à la tête de l’institution.

En effet depuis le 23 Janvier 2019, le choix a été porté sur M. Alain Hinkati comme administrateur provisoire de l’institution consulaire par le gouvernement. Le mandat des organes dirigeants de la CCI Bénin arrivant à terme le 24 janvier 2019 à 00h, pour donc éviter le vide juridique, le Conseil des ministres avait décidé de mettre en place une administration provisoire afin de finaliser pendant une phase transitoire, les réformes statutaires et faire tenir les élections conformément aux nouveaux textes qui seront adoptés.

Ces réformes visent à corriger de façon durable les dysfonctionnements et contre-performances relevés dans la gestion de l’institution consulaire, d’où l’importance de procéder à une relecture des textes qui la régissent.

Après six mois d’intenses activités par M. Alain Hinkati après avoir rencontrés les organisations professionnelles souhaite partager avec les acteurs de la CCIB, les grandes lignes des réformes et recueillir leurs avis et suggestions.

C’est la toute première fois dans les annales de la CCIB qu’on observe que les autorités aillent vers les opérateurs économiques pour prendre leur avis sur les réformes de leur maison commune. Selon les statistiques enregistrées, moins de 10% des entreprises au Bénin sont membres des organisations professionnelles. Cette démarche de proximité est donc à saluer en ce sens qu’elle permet d’inciter beaucoup d’entreprises à se formaliser désormais et à s’intéresser à la Chambre de commerce et d’industrie. Le Comité National de Supervision a tout simplement vu juste en demandant à l’Administrateur provisoire d’aller solliciter directement l’avis des entreprises sur les réformes en cours au sein de l’institution consulaire.

Exprimez-vous ! La CCIB invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à venir donner leur avis sur les réformes qui concernent leur Institution. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder » c’est par cet appel que l’Administrateur Provisoire, M. Alain Hinkati, a exhorté toutes les entreprises à se prononcer sur la qualité des réformes exposées. Se fondant sur une approche participative, l’avis de tous est souhaité pour asseoir une institution révélée, au service de tous les opérateurs économiques.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search