Atelier de formation sur l’accès aux marches régionaux et internationaux et règles d’origine

NOVOTEL ORISHA, de Cotonou a abrité, les 7 et 8 juin 2016, un atelier de formation sur l’accès aux marchés régionaux et internationaux et règles d’origine.
Organisé conjointement par le Gouvernement du Bénin, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) et le Cadre Intégré Renforcé (CIR) avec le soutien de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), cet atelier a permis de former les acteurs de la chaine de l’exportation afin de leur permettre d’être outillés pour accéder aux marchés régionaux et internationaux.

Les thèmes développés au cours des deux jours relèvent des aspects suivants :

  • les données de commerces et taux d’utilisation des préférences existantes,
  • le concept de règles d’origine et vue d’ensemble des différents schémas de références commerciales,
  • l’accès au marché européens et règles d’origine selon l’initiative « Tout sauf les armes »
  • les Accords de Partenariat Economique et la réciprocité des préférences commerciales : opportunités et défis,
  • l’accès aux marchés régionaux : défis et opportunités – la perspective du secteur privé béninois : cas spécifique des exportateurs d’ananas,
  • les défis liés à la mise en œuvre du Schéma de Libéralisation des Echanges de la CEDEAO (SLEC) : facilitation des échanges et règles d’origine,
  • le programme des APE pour le développement : champs d’application, activités et impact pour les exportateurs béninois,  
  • l’organisation des relations économiques et commerciales avec les pays de la région : politique/pratiques et comités existants,
  • les aspects pratiques en matière d’exportation : TVA, droit de douane et autres questions fiscales,
  • la place de l’accès au marché dans la Politique Nationale de Développement du Commerce.


Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Premier Vice-Président de la CCIB Monsieur Souley M. YACOUBOU a indiqué que l’implication  de l’Institution Consulaire et des chefs d’entreprises sur les questions d’intérêt liées au Commerce,  est comme un gage pour la réussite des initiatives. Il a par la suite fait un diagnostic très lucide de l’économie africaine avant d’exprimer les attentes du secteur privé béninois à l’issue de ces deux jours de formation.
Nul doute que ces deux jours de travaux ont permis aux acteurs présents de prendre connaissance des préférences commerciales existantes et de leur champ/conditions d’application, d’être désormais en mesure de prendre des dispositions nécessaires pour satisfaire les procédures à suivre pour pouvoir bénéficier des préférences commerciales existantes et d’être informés quant à l’impact potentiel et opportunités liés aux APE et s’y préparer.
NB : Les différentes communications, résolutions et recommandations de l’atelier sont disponibles sur le site : https://goo.gl/bc5KEY;
Autres sites utiles : EXPORT HELPDESK ;  http://ec.europa.eu/trade/policy/contries-and-regions