Bureau CCIB-Dassa : Les opérateurs économiques plaident pour un nouveau mode de calcul de la TPS.

Le  bureau  départemental des Collines de la Chambre de commerce et d’industrie du bénin (Ccib)  a organisé la semaine écoulée, un atelier d’échanges  et d’information au profit des opérateurs économiques du département. La rencontre qui a connu également la participation des responsables de structures d’appui et de financement des micros et  petites entreprises ( Cbace- Cga, Fnm, Anpe…) s’est déroulée le mercredi 20 Septembre 2017 à JECO Hôtel de Dassa – Zoumé. Occasion pour les créateurs de richesses de plaider pour un autre  mode de calcul de la Taxe professionnelle synthétique (Tps).

L’une des missions fondamentales assignées au bureau  départemental des Collines de la Chambre de commerce et d’industrie du bénin (Ccib) basé à Dassa - Zoumé,  est d’offrir un réel accompagnement aux opérateurs économiques de la région afin de leur permettre de  réaliser  de meilleurs chiffres d’affaires.  C’est fort de cela que les responsables de cette structure ont initié, dans l’intérêt des  opérateurs économiques des 6 communes que compte le département, un atelier d’échanges et d’information le mercredi 20 septembre dernier à Dassa - Zoumé. A cet effet, deux thèmes étaient au cœur dudit atelier: ‘’Les obligations fiscales, la Tps et les cotisations de la Ccib’’ d’ une part, puis  ‘’ Les structures d’appui et de financement des Pme’’ d’autre part.

Lors des différentes prises de parole des personnes ressources invitées pour dépouiller le premier thème de la journée, l’attention des participants a notamment été captivée par le paiement de la Tps (Taxe professionnelle synthétique), la nouvelle fiscalité applicable aux micros et petites entreprises en république du Bénin depuis 2016. Aux dires des spécialistes, la Tps est prélevée en fonction du chiffre d’affaires des entreprises assujetties à ce type de fiscalité. Elle est versée au trésor chaque début d’année sur la base du chiffre d’affaires de l’année précédente. Les souscripteurs à la Tps peuvent s’affilier au Centre béninois d’assistance et de conseil aux entreprises- Centre de gestion agréée (Cbace- Cga)  afin de bénéficier, entre autres,  d’un accompagnement pour l‘établissement des états financiers de leurs entreprises et d’une assistance auprès de l’administration fiscale. Cette adhésion au Cbace- Cga leur donne droit à une réduction de 40% d’impôt.

On ne tire pas sur une ambulance

Saluant cette belle initiative qui renforce davantage la connaissance sur la Tps, les opérateurs économiques du département ont relevé une insuffisance majeure relative à la fiscalité en République du Bénin. Selon eux, les impôts étant généralement calculés sur la base du chiffre d’affaires réalisé par les entreprises, leur paiement les défavorise très souvent. En effet, plusieurs d’entre elles réalisent des chiffres d’affaires élevés mais n’ont pas forcément meilleure santé financière. Avec le mode actuel de calcul de la Tps, elles sont les plus ‘’impôsées’’. Pour rétablir la donne, les participants préconisent un nouveau mode de calcul de la Tps qui tient compte de la santé financière des entreprises. Pour ce faire, ils en appellent à la bienveillance des honorables députés à l’Assemblée nationale afin que leur doléance soit prise en compte lors de l’élaboration des prochaines lois de finances.

Pour le Chef bureau Ccib Dassa – Zoumé, ‘’il serait plus intéressant de ne pas trop mettre de pression sur la poule aux œufs d’or, il est plutôt souhaitable de mieux la traiter et lui créer des conditions plus favorables à un meilleur rendement’’.
Les opérateurs économiques du département des Collines sont repartis satisfaits de cet atelier d’information et ont souhaité que de telles initiatives soient rééditées.

Judicaël Wilfrid Dossou,
Agence Bénin Communication - Abc